La cytologie consiste en l’étude des cellules quant à leur structure, leur composition, leur rôle et leurs propriétés chimiques.

Le test Pap conventionnel

Le test Pap conventionnel a été conçu afin de prévenir et de détecter de façon précoce les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus.

La cytologie en phase liquide

La cytologie en phase liquide peut également détecter les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus. Elle a été créée afin de remplacer le test Pap et aller au-delà de celui-ci. La cytologie en phase liquide constitue une importante avancée par rapport au test Pap, car elle permet d’obtenir un échantillon d’une meilleure qualité, conduisant ainsi à un diagnostic plus précis.

Les Laboratoires CDL proposent la cytologie en phase liquide, également connue sous le nom de test Pap ThinPrep®.

Le test Pap ThinPrep® est approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) et par le Conseil de la protection de la santé canadienne.

Procédure de collecte

Le médecin recueille des cellules provenant du col de l’utérus et place l’échantillon dans un flacon contenant une solution de conservation au lieu de l’étaler sur une plaque de verre (tel que pratiqué lors d’un test Pap conventionnel). Ainsi, l’échantillon est bien plus représentatif de la région du col de l’utérus qu’au cours d’un test Pap conventionnel. Une fois que le laboratoire reçoit l’échantillon, celui-ci est inséré dans un instrument automatisé et transféré sur une plaque, permettant ainsi d’obtenir un échantillon à la fois clair et précis à des fins de diagnostic.

Le virus du papillome humain (VPH)

Le VPH est l’infection virale sexuellement transmissible la plus connue. Certains types de VPH à haut risque sont à l’origine de lésions précancéreuses et de cancers du col de l’utérus.

Le VPH est détecté dans les cellules du col de l’utérus. Celles-ci sont directement recueillies à l’aide d’une petite brosse ou indirectement, au moyen de la cytologie en phase liquide.

Pourquoi les femmes devraient-elles passer ce test?

Le test ADN-VPH possède une sensibilité allant de 85 à 100 % dans la détection des lésions précancéreuses et des cancers du col de l’utérus par rapport à 50 % dans le cas d’un test Pap conventionnel.

Au cas où le résultat du test Pap ThinPrep® est équivoque, il est fortement conseillé de procéder à un test de typage viral ADN-VPH pour un diagnostic plus précis. Le haut degré de performance diagnostique du test ADN-VPH réduit de moitié la nécessité d’effectuer un test supplémentaire, comme une coloscopie.

Délais de chaque procédure

  • Test Pap conventionnel : 2 jours
  • Test Pap ThinPrep® : 2 jours
  • Typage viral ADN-VPH : 3 à 5 jours
  • Test Pap ThinPrep® et typage viral ADN-VPH : 3 à 5 jours

CDL est le premier laboratoire de diagnostic médical privé au Québec à proposer la cytologie en phase liquide et le typage viral dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus.

Haut de page ^